23 Avr

Horsenality

 

Un premier article informatif. Et ce ne sera pas le plus original, loin de là.

Je crois que la plupart des gens qui tomberont sur cet article sauront déjà ce qu’est la horsenality. Pourquoi en faire un article alors? Parce que je crois que chaque personne peut amener quelque chose de différent, un point de vue qui ne sera pas pareil à celui des autres. (et en plus, ça fait un peu de pub :P)

horsenalitychart-frDonc, horsenality? Concept inventé par Parelli himself, il (le concept, pas Parelli) permet de déterminer, avec plus ou moins de précision, la tendance générale de la personnalité de votre cheval. Pourquoi plus ou moins? Parce que déjà, ça va dépendre de vous, de la connaissance que vous avez de votre cheval, mais aussi de votre cheval en lui même. Certains chevaux sont très difficile à lire, d’autres sont des livres ouvert (comme les humains! Il existerait d’ailleurs une charte spécialement faite pour le cavalier, mais malheureusement je n’en sais pas plus et n’étant pas une grande adepte de Parelli -et n’étant pas bilingue d’ailleurs- je n’en sais pas plus).

Parelli a regroupé l’ensemble des chevaux en quatre catégories distincte. On retrouve les cerveaux gauches, les cerveaux droits et chaque type de cerveau peut soit être introverti ou extraverti (non, ça ne veut pas dire que le cerveau de votre cheval est à l’extérieur et à sa gauche…) Quel est l’intérêt d’une telle catégorisation? Je ne rentrerai pas dans la théorie selon laquelle l’humain aime catégoriser car ça le rassure (mais…). L’intérêt de cela, outre se rassurer (je sais), c’est aussi d’apprendre à voir, à lire son cheval, mais aussi à le comprendre. On n’agira pas avec un introverti comme avec un extraverti. Si chaque cheval est unique (et c’est bien comme cela!), ils ont tous des points communs, qui permet, jusqu’à un certain point, de dire que tel cheval est à gauche ou à droite (et je ne parle pas de courant politique!)

Avant d’aller plus loin, je crois qu’il est important de décrire chacune des horsenality et aussi, de vous expliquer comment remplir la charte (je vous ai mis une charte en haute résolution et en gris à la fin de cet article, que vous pourrez imprimer et remplir peinardement chez vous! Pourquoi en gris? Parce que si vous n’avez pas d’imprimante couleur, l’impression de la charte en couleur devient très pâle et difficilement lisible. Appelez-ça une déformation professionnelle.)

Pour en revenir à nos dadas…

Cerveau droit (RB)

 

Un cheval RB est une proie. Il a besoin de confiance, de faire confiance et ne doit pas être forcé. Ce sont des chevaux qui ont besoin de beaucoup de répétition pour apprendre et pour se mettre en confiance. C’est une fois qu’ils sont en confiance qu’ils apprendront le mieux. Ce sont des chevaux sensible, nerveux, réactif, craintif.

 

Le RBI (cerveau droit introverti, right brain introvert) se caractérise comme étant un cheval tendu, timide, qui se fige facilement (et peut soudainement exploser, le rendant imprévisible). Ce sont des chevaux qui vont se montrer très docile et obéissant et qui vont pardonner les erreurs de leurs cavaliers. Une fois qu’on a sa confiance par contre, il devient fiable

 

Le RBE (cerveau droit extroverti, left brain extrovert) est un cheval plus impulsif, qui va exprimer sa peur et ne se figera pas. Ce sont des chevaux avec beaucoup d’avant, qui ne tient pas en place, sur le qui-vive, qui panique facilement et très réactif. Il aura souvent la tête haute et le cabré par peur est une possibilité chez certains RBE. Ce sont malgré tout des chevaux endurant, énergique, perspicace et qui dénotent des qualités pour la performance.

 

Cerveau gauche (LB)

 

Contrairement au RB, le LB est un cheval qui a confiance en lui. Ils sont le plus souvent dominant, confiant, parfois même arrogant, curieux, mais aussi tolérant et parfois même indifférent à ce qui se passe autour d’eux.

 

Le LBI (cerveau gauche introverti ou left brain introvert) est le cheval paresseux par excellence. Il est lent, blasé, démotivé et c’est à nous de le motiver! C’est le genre à vous regarder en demandant « Pourquoi je ferais ça? ». Très intelligent, il adore la nourriture et se motive facilement avec les gâteries. Par contre, comme il a tendance vouloir défier, le respect doit être acquis. Trouver la façon de les motiver et vous en ferez un cheval fiable et très peu peureux.

 

Le LBE (cerveau gauche extraverti ou left brain extrovert) est souvent considéré comme un petit clown. Il a tendance à trouver mettre dans sa bouche. C’est un cheval intelligent, qui a de l’avant, qu’il faut garder occupé, car sinon il va se trouver des occupations, qui n’iront pas toujours dans votre sens. C’est un cheval volontaire, charismatique, espiègle, mais qui peut rapidement se montrer irrespectueux si vous ne savez pas comme l’aborder. Encore une fois, si ce cheval est bien canalisé, vous en ferez un athlète, avec du coeur au ventre!

Et sinon, comment remplir la charte? C’est très simple. Vous mettez des points dans les cases qui correspondent à votre cheval. Plus le point est haut dans la charte, plus la caractéristique est forte. Si votre cheval n’a pas cette caractéristique on ne met rien dans la case. L’idéal est de le refaire régulièrement, pour voir comment évolue notre cheval. Le but ultime est d’avoir un cheval centré, qui aura les qualités recherchés pour en faire un cheval agréable à vivre et qui apprendra bien.

Si comme moi vous connaissez bien photoshop ou un quelconque logiciel de montage et dessin (si en plus il utilise les calques c’est encore mieux!) vous pouvez faire votre lecture de votre cheval toujours sur le même fichier, en changeant la couleur. Si votre logiciel gère les calques, créez un nouveau calque à chaque analyse, avec une nouvelle couleur. Cela vous permettra de lire plus facilement l’évolution de votre cheval.

Je ne sais pas si vous voyez les failles et les problèmes que peuvent amener cette façon de voir les choses?

Le problème va venir d’une utilisation trop stricte ou rigoureuse. Il ne faut pas oublier qu’à moins de cas extrême, le cheval peut aller d’un cadran à l’autre, parfois même dans la même heure! Si connaître la horsenality de son cheval est une bonne base pour la compréhension que l’humain a de la bête, il faut faire attention à ne pas s’ancrer uniquement dans un travail qui va bien avec la horsenality et parfois aller plus loin. Ma jument est plutôt de type RBE, mais elle peut passer LBE, LBI ou RBI tout dépendant de comment on travail et de l’endroit. Si elle passe LBE, je ne la ferai pas tourner en rond comme si elle était en mode RBE, tout simplement parce que le cheval LBE ne le supportera pas longtemps. L’important est de rester souple et de savoir reconnaître l’état dans lequel se trouve son cheval au moment précis où l’on est avec lui.

Donc, le maître mot de l’histoire? Apprenez à lire votre cheval! Et remplissez donc la charte, on aime toujours pouvoir caser ce qui nous entoure dans des catégories (moi la première :P).

Sinon, votre cheval à vous ou votre cheval, il est quoi? Vous en pensez quoi de cette charte? Vous travaillez avec ça?

Téléchargez une charte haute résolution en gris

Petite édition:

J’ai finalement trouvé cette charte pour l’humain cette fois (si je me trompe pas, on parle d’humanality. Malheureusement, pas grand chose en français à ce sujet, mais c’est toujours drôle à essayer.

Humanality

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *